Et si nous nous trompions sur la manière dont une civilisation extra-terrestre rechercherait un contact lointain ?

Jeudi 24 septembre 2020, par Frédéric Cordier // Et si ...

« Et si nous nous trompions sur la manière dont une civilisation extra-terrestre rechercherait un contact lointain ? »

Actuellement, il me semble que nous nous concentrons uniquement à essayer de détecter des signaux (lumineux) venant d’autres étoiles et galaxies et essayons de déceler dans la trame d’intensités s’il y aurait un langage codé ... Mais peut-être que nous abordons les choses d’un mauvais axe ...

Si une civilisation nous envoyait un message par impulsion ou changement d’intensités lumineuse, ce message mettrait déjà plu de 4300 années humaines pour nous parvenir, mais un message que nous enverrions mettrait autant de temps ...

Autant imaginer que ceux qui envoient le message ne sauront jamais s’il a été reçu ...

Et si nous abordions le problème d’un autre point de vue ?
Une civilisation plus évoluée que la notre aurait probablement une meilleure compréhension du fonctionnement de l’Univers. Mais ce n’est pas tout. Nous avons découvert l’intrication quantique, qui dit que cette civilisation ne maîtriserait pas ce sujet ?

En effet, imaginez un instant qu’elle maîtriserait ce sujet...
Rien ne l’empêcherait de nous envoyer un signal sur support de photons (tout les X mois, très éparpillés dans le temps) mais qui ne serait pas un signal mais plutôt une porteuse..

Chaque envoi serait en réalité une certaine quantité de photons intriqués avec des photons captifs dans un système technologiquement avancé.

Il faudrait alors que nous recevions ces dits photons, que nous les capturions dans un système (comme un accélérateur de particules mais en circuit d’éntrée ouverte et sortie fermée.

Une fois le photons capturé il serait possible de communiquer de manière instantanée entre eux et nous, rien qu’en utilisant les états quantiques des photons.

Dans la théorie de l’Alcahest Quantique, cette idée serait réalisable dans le sens que chaque photon A intriqué avec un autre photon B, voit son modèle magnétique pur A’ (dans l’expansion asymétrique de l’Univers) intriqué au modèle magnétique pur B’ de l’autre photon. En ce sens, une modification sur A, se répercuterait de manière instantanée de A sur A’ (car l’espace magnétique pur n’est pas asujetti au temps linéaire variable que nous connaissons ici). Puis de manière instantanée de A’ sur B’ car les deux sont superposées et les formes magnétiques se complémentarisent systématiquement sur la pression du déploiement. Et enfin instantanément de B’ sur B suivant la pression magnétique de B’ sur la forme déployée B.

Cela permettrait, une fois la barrière des 4300 années minimales ( pour l’étoile la plus proche Proxima du Centaure ), d’obtenir un système de communication instantanée ... A plus de 4300 années lumières de nous...

Ce ne serait pas génial ?

Informations Proxima du Centaure : https://fr.wikipedia.org/wiki/Proxima_Centauri
Informations sur l’intrication quantique : https://www.universalis.fr/encyclopedie/intrication-quantique/
Source Image : https://trustmyscience.com/intrication-quantique-temps-espace/